La Diététique Chinoise

La prévention a toujours été au cœur de la Médecine Traditionnelle chinoise.

Les sages chinois entretenaient leur santé en pratiquant les différents exercices physiques comme le Tai Chi, le Qi Gong, la respiration, la méditation, la relaxation, le massage.

Aussi, depuis toujours ils savaient que la façon dont ils s'alimentaient était essentiel à la préservation de la santé.

"Tout d'abord, modifiez le régime alimentaire et le mode de vie du patient et seulement ensuite, si ceux-ci ne permettent pas de guérir, traitez avec des médicaments et l'acupuncture."​

disait Sun Simiao (581-682), célèbre médecin de la dynastie des Tang

 Qu’est-ce-que la diététique chinoise ?

 La diététique chinoise est l'une des branches de la Médecine traditionnelle chinoise, médecine vieille de plus de 3000 ans. Elle est fondée sur les mêmes principes que cette dernière:  le Qi, Yin Yang, 5 mouvements, le système des méridiens...  Ces principes sont parfaitement adaptables à la diététique occidentale.

La diététique chinoise, tout comme la Médecine chinoise, vise à rétablir l’équilibre global de la personne :

le bon fonctionnement de son organisme, mais également son équilibre énergétique.

Une autre vision des aliments

Dans la culture chinoise, l’aliment est considéré comme un “aliment-énergie”, capable de nourrir nos besoins corporels, mentaux et spirituels.

Pour cela il doit être riche en JING, c'est à dire en vitalité.

La vitalité d’aliment dépend de sa fraicheur, de son lieu de récolte. Les végétaux ayant poussés dans le climat où nous vivons sont plus appropriés à notre constitution que ceux venus d'une autre région du monde.  Elle dépend également du mode de culture des végétaux et du mode d’élevage des animaux. Les aliments d'agriculture biologique sont à privilégier. La saisonnalité de l'aliment est tout aussi importante et il n’y a aucun intérêt pour la Diététique chinoise de consommer des tomates et des fraises en hiver.

Plus un aliment respecte tous ces aspects, plus il va être riche en vitalité et plus il va nourrir notre propre vitalité.

Loin des concepts de calories, glucides, lipides, protéines, vitamines, minéraux…, la Diététique chinoise tient compte avant tout des effets produits dans l'organisme par l'ingestion des aliments.

Ainsi les aliments sont classés selon: 

  • la nature - correspond à sa capacité d’activation énergétique, à l'effet thermique et physiologique qu'il produit dans l’organisme, indépendamment de sa température au moment de l'ingestion

  • la saveur - chacune des saveurs permet de nourrir un des 5 organes principaux selon la MTC et le système qui en dépend

  • le tropisme - les organes concernés comme lieux d’actions spécifiques

  • l'action thérapeutique et contre-indications

Une alimentation personnalisée

 

Dans la Diététique chinoise chaque personne est considérée comme unique de par sa constitution, son mode de vie, son histoire personnelle, son état affectif et son niveau d'énergie.

Pour apporter les bienfaits à la personne, il faudra tenir compte de tous ces critères.

Diététique chinoise et Ecologie

 Aujourd'hui avec tous les enjeux écologiques, la première chose que l'on a à rectifier dans notre société c'est notre façon de consommer. Cela passe inévitablement par notre alimentation.

Basée sur les lois universelles qui régissent la nature, la Diététique chinoise contribue pleinement au bien-être écologique de notre planète. 

On peut dire que c'est une diététique du bon sens, qui nous ramène vers un équilibre global.

Dans la loi des 5 éléments (mouvements), l'alimentation est liée à la Terre. C'est un élément central. J'aime bien alors finir par une citation de Pierre Rabhi, qui prends ici tout son sens:

"Quand une Terre est en bonne santé, la plante est en bonne santé, l'humain est en bonne santé...donc c'est par la Terre que tout commence."